mercredi 27 juillet 2016

When I'm gone

Salut ! Non, je ne vais pas vous faire une reprise de "Cups" d'Anna Kendrick. Mais avec mon départ qui se rapproche, j'avais envie de vous faire une liste de ce qui va me manquer ici lorsque je serai partie. Et il y en a tellement que je vais sûrement en oublier pas mal...

J'ai décidé d'ajouter certaines photos que j'ai publié sur Instagram depuis que je suis là, vous pouvez toutes les voir sur mon compte : ici

◇ Les petits-déjeuners anglais; 
◇ Les musées gratuits de Londres;
◇ Mes matinées à regarder des séries; 
◇ La café du village où j'allais boire des thés et chocolats chauds avec mes amis;
◇ Les boutiques Whittard;

 
◇ Les nombreuses rencontres que j'ai faites; 
◇ Le train; 
◇ Les écureuils que l'on croise partout;
◇ Le silence de la campagne;
◇ Voir des gens aux couleurs de cheveux originales;


◇ Faire du vélo dans Londres; 
◇ Les Prêt à chaque coin de rue; 
◇ Les Anglais, si accueillants et souriants;
◇ Courir dans de jolis endroits;
◇ Les pintes de bière;


◇ Me poser à Hyde Park pour lire; 
◇ "Mind the gap between the train and the platform"; 
◇ Découvrir des nouvelles villes;
◇ Me sentir bien;
◇ Les chips aux milles saveurs différentes;


Et enfin :

◇ La famille, et plus particulièrement les filles, avec qui j'ai vécu pendant 15 mois.

Cette expérience m'a beaucoup apportée et je ne la regrette pas du tout, même si c'est parfois fatiguant et que la maison pouvait me manquer. Je savais déjà que l'Angleterre était mon pays de coeur, mais c'est désormais confirmé... Et je ne suis pas encore partie qu'elle me manque déjà.

Bisous de chat !

mercredi 20 juillet 2016

Un dimanche à la mer

Dimanche dernier, nous avons décidé de profiter du beau temps pour nous promener au bord de la mer. C'était le dernier week-end en Angleterre de deux amies au-pairs, donc nous voulions aussi découvrir un nouvel endroit. Nous voulions d'abord aller vers Dover pour découvrir les White Cliffs, puis nous avons changé d'avis. C'est donc dans le Dorset que nous nous sommes rendues ! 

Je ne sais pas pour vous, mais le Dorset m'a toujours attirée ! C'est une région qui me paraissait très jolie et fidèle à l'image de l'Angleterre que l'on connaît : c'est vert, ancien et avec de magnifiques paysages. Thomas Hardy est originaire de cette région, et mon petit amour pour cet auteur me poussait à m'y rendre. C'est aussi de là que vient Roo Panes, et il en parle avec tellement d'amour de cet endroit que ça fait forcément rêver (dédicace à Clem!).

Nous sommes donc allées à Swanage. Avec son air de station balnéaire, sa falaise blanche et ses petites cabines de plage, on ne peut que l'apprécier. Ce n'est pas très grand, mais les alentours sont très beaux. 








Comme un peu partout dans ce pays, il y a un Country Park. Près de la ville, il s'agit de Durlston Country Park. Et il est très agréable de s'y promener jusqu'au château ! On passe par des bois, on voit la mer... Et la vue est à couper le souffle. Une fois sur la château, vous pouvez y manger ou profiter des petites expositions. 

Ce lieu m'a rappelé mon chez moi, mais aussi les îles anglo-normandes que j'affectionne particulièrement. 




Un petit retour à Swanage, histoire de tremper ses pieds et de manger une glace. Vous le verrez dans la vidéo, mais nous avons été chez un Glacier qui produit ses glaces dans le Dorset. Il y a plein de goût et c'est très bon ! Il s'agit de Fortes




Et le meilleur pour la fin ! Vous avez peut-être déjà entendu parler de Durdle Door, c'est une arche formée naturellement sur la Jurrasic Coast, celle-ci fait d'ailleurs partie du patrimoine mondiale de l'UNESCO depuis 2001 !

Il faisait beau et chaud, ce qui rendait ce lieu encore plus spectaculaire ! L'eau y est presque turquoise par endroit, et si vous arrivez à supporter les plages de galet : n'hésitez pas à vous y poser quelques heures. Si vous aimez les jolis paysages, celui-ci fait parti de ceux que vous devez voir de vos propres yeux. 









Je vous dit à bientôt ! Une vidéo de cette journée sera prochainement mise en ligne, encore plus d'images de ces deux lieux (et un peu de moi aussi, juste pour rire).

Bisous de chat !

mercredi 13 juillet 2016

Pour une jolie peau

Il y a longtemps que je ne vous avais pas parlé de produits de beauté, et à raison puisque je n'utilise rien de nouveau... J'essaie en effet de terminer tous mes produits pour ensuite n'acheter que ce qui est cruelty-free (cela signifie qu'ils ne testent pas sur les animaux).

Toutefois, j'ai craqué, en avril, dernier lors d'une balade dans Londres. Un vendeur de la boutique Sakaré sur Neal Street (non loin de Covent Garden) nous a arrêté pour nous parler d'un nouveau gommage à base de sel de la mer morte. Margaux et moi avons essayé, et nous avons été convaincues !

Pour le prix d'un produit, celui du masque pour le visage qui était à £65, je pouvais avoir le gommage  et le beurre corporel en plus. Je craque rarement pour des produits aussi chers, mais j'ai finalement décidé de me faire plaisir.

Désolée pour l'état du pot, il a mal supporté l'eau.
Le Deep Cleansing Salt Scrub est très bien. Le sel de la mer morte est combiné à une huile d'amande douce, ce qui lui permet d'attaquer en douceur les peaux mortes. Depuis deux mois que je l'utilise, je vois une réelle différence sur ma peau.  Elle est beaucoup plus lisse, et c'est très efficace sur l'eczéma que je peux avoir (glamour, bonjour). Il est disponible avec trois senteurs différentes : océan, patchouli et fruits de la passion. J'ai pris le dernier, et c'est une odeur très subtile qui me rappelle l'été. Je l'utilise une à deux fois par semaine, et le pot se vide très lentement, ce qui en fait un bon investissement. 


Le Beurre Corporel Luxueux est disponible avec ces mêmes odeurs, et j'ai donc également pris fruits de la passion. Il est très concentré. J'aime beaucoup l'utiliser car il en faut peu pour hydrater mon corps, il sèche assez rapidement et me laisse une peau toute douce.


Et je vais terminer avec le Mineral Peeling Gel qui lui est de la marque Soap & Co. C'est mon coup de coeur sur les trois. Il s'utilise une à deux fois par semaine. Sur peau sèche, le soir, il suffit de l'appliquer sur le visage, et avec des mouvements circulaires le faire pénétrer. Comme par magie, toutes les peaux mortes disparaissent ! Il est très efficace pour nettoyer ce que la pollution peut laisser sur la peau, enlever ce qu'il reste du maquillage et s'attaque également aux points noirs. Depuis que je l'utilise, j'ai une peau beaucoup plus douce et mes cicatrices dues à l'acné disparaissent, doucement mais sûrement. 

Le seul bémol de ces trois produits : je ne suis pas sûre qu'ils soient cruelty-free. J'ai cherché sur toutes les listes, les deux marques n'y figurent jamais. J'étais pourtant sûre d'avoir lu sur l'emballage qu'ils l'étaient, mais il est mieux de se fier aux listes de PETA ou Leaping Bunny. Il me semble en tout cas, que tout est produit en Angleterre ! Donc si Sakaré et Soap & Co testent bien sur les animaux, je ne réinvestirai pas dans ces produits... Mais je sais que The Body Shop ont le même gommage, ce qui sera une bonne alternative. 

J'espère pouvoir vous parler de produits cruelty-free bientôt ! 

Bisous de chat !

mercredi 6 juillet 2016

xoxo, Gossip Girl

Vous l'avez deviné avec le titre, je vais vous parler de Gossip Girl aujourd'hui. Si vous me suivez sur Twitter ou Snapchat, vous avez surement remarqué que j'ai fini la série il y a quelques temps, plus de cinq ans après avoir abandonné. Je vais tenter de ne pas spoiler et de simplement donner mon avis, mais si jamais vous n'avez pas fini la série et que vous voulez garder la surprise : je vous conseille de fuir.

Gossip Girl était sans aucun doute l'une de mes séries préférées, c'est avec elle que j'ai commencé à suivre des émissions en VOSTFR et dès le lendemain de leurs diffusions aux USA. Je lisais les livres, j'y avais même converti certaines de mes amies. C'était la série qui me faisait rêver, avec New York, l'alcool et cette jeunesse dorée... 

La série était très différente des livres, et c'était dommage car les personnages étaient beaucoup moins conformes sur la version papier. Je me reconnaissais beaucoup en Little J, Jenny Humphrey, qui avait à peu près mon âge et surtout une grosse poitrine; dans la série, c'était une jolie blondinette, mince et grande. Blair Waldorf, ou Olivia dans la version française des romans, avait ce même but : perdre sa virginité avec son petit-ami, Nate Archibald. Je ne vais pas m'attarder sur chaque personnages ou différences des romans à l'écran, tout ça remonte à bien trop loin. Mais j'étais fan, je me reconnaissais dans certaines des victimes de Gossip Girl et aspirais à en devenir d'autre.


J'ai aimé les trois premières saisons, c'était très différent de ce que je regardais à l'époque. J'aimais beaucoup les vêtements, et c'était un petit paradis pour moi. Je rêvais d'ailleurs d'un look preppy, comme Blair. Les secrets de ces adolescents aux vies qui me semblaient si parfaites m'excitaient. Ils faisaient ce qu'ils voulaient, ils n'avaient aucune limites si ce n'est cette mystérieuse personne qui dévoilaient leurs secrets, mais ils finissaient toujours par s'en remettre. J'avais d'ailleurs envie qu'une Gossip Girl débarque dans mon collège. Je ne me rendais pas compte à quel point, ça pouvait être malsain. 

Lors de la cinquième saison, j'ai arrêté. Tout simplement parce que la série m'ennuyait, les intrigues ne me plaisaient plus et puis Little J, Taylor Momsen, n'était plus là. Et lors du final, épisode 10 de la saison 6, l'identité de Gossip Girl a été dévoilée. Et les gens n'ont pas mis longtemps à dire qui c'était sur les réseaux sociaux, bref je ne voyais plus du tout l'intérêt de reprendre la série.

Pourtant je l'ai fait, parce que je ne savais pas trop quoi regarder et je n'ai même pas laisser les choses inachevée. Et c'était surtout disponible sur Netflix UK. Et après un épisode (j'avais repris là où je m'étais arrêtée), je constatai que cette série était en fait : pleine de cliché, redondante et surtout malsaine... Les personnages ne sont plus que des caricatures, des "adultes" qui se comportent comme des enfants et manipulent pour obtenir ce qu'ils veulent. Même les personnages qui avaient le plus les pieds sur terre, comme Lily, Rufus ou Vanessa, sont devenus des enfants ou ont tout simplement disparus. Il n'y avait donc plus aucune moral, ni de critiques face aux décisions des personnages principaux. De plus, il n'y avait plus de thèmes importants abordés, comme cela pouvait être le cas dans les premières saisons. Tout était vide d'idées. Et je fus déçue, car elle avait pour moi un vrai potentiel... J'enchainai donc les épisodes, pour enfin voir le final. 

Tout en sachant qui était Gossip Girl, je regardais d'un oeil plus critique les épisodes (d'ailleurs la réalisation était catastrophique, ainsi que le jeu de beaucoup d'acteurs), et je n'ai jamais trouvé aucun sens. Non, vraiment. C'est comme s'ils avaient choisi au hasard le personnage qui se révélerait être celle derrière son ordinateur à balancer les pires sur horreur sur ses "amis". Mais ce qui m'a le plus choqué est que cette personne n'est pas punie, elle reste dans le cercle d'amis, au bout de 5 minutes tout le monde la pardonne... Pire, c'est comme si on la remerciait, car cette personne finit par avoir ce qu'elle avait toujours souhaité. Je ne comprends pas, comment à l'ère d'internet et des réseaux sociaux, on peut dire aux jeunes que l'on peut "harceler", dévoiler publiquement des informations privées sans consentement et contrôler les vie des gens sans jamais être puni plus tard ? C'est quelque chose que je ne conçois pas.


J'ai souffert (de nombreux facepalm) devant la fin de cette série, mais j'ai aussi ouvert les yeux. J'ai compris que j'ai grandi et que je suis devenue une personne plus simple, puisque leurs vies ne me font plus du tout rêver, et que je suis aussi quelqu'un (je l'espère) de meilleur, car Gossip Girl est pour moi devenue une entité horrible. Si Gossip Girl était à ses débuts tout ce qui me faisait rêver, c'est devenu tout ce que je déteste aujourd'hui. Je sais aujourd'hui que je ne conseillerai pas cette série aux générations futures, car elle n'apporte rien au final, si ce n'est la possibilité de découvrir New York et une vie faite des paillettes... Et je suis contente qu'elle m'est permise d'en prendre conscience, et rien que pour ça : je ne regrette pas de l'avoir terminée.


xoxo, Catmentean.

dimanche 3 juillet 2016

A day in Portsmouth

La semaine dernière, je me suis rendue à Portsmouth ! Et ça m'a fait plaisir d'y aller cette fois pour visiter, presque 10 ans après ma dernière escapade là-bas, et non pas pour courir jusqu'au port et prendre le bateau. 

J'ai donc décidé de filmer tous les petits coins que nous avons vu. Pour résumer, nous avons été au Southsea Castle, qui est gratuit a visité et qui était un fort construit par Henry VIII, nous avons ensuite marché jusqu'à Gunwharf Quays, un centre commercial d'outlets (donc avec des vêtements moins chers). Il y a plus à voir, comme un Aquarium, un musée sur le D-Day, et ou encore la maison de Charles Dickens ! Et plein d'autres endroits historiques (j'avais visité le navire de la bataille de Waterloo lors d'un voyage scolaire). Mais avec une petite journée, nous avons dû faire des choix... 

Mais j'arrête de parler, voici la vidéo !